cardinal vingt trois 75 ans

Durant son épiscopat parisien et annunci troie grosseto ses deux mandats de président de la Conférence des évêques de France, cet homme discret, longtemps dans l'ombre du cardinal Lustiger, s'est imposé comme la figure la plus influente de l'Église de France.
C'est pourquoi, il garde sa mitre, signe d'autorité, sa croix pectorale, signe de son union totale au Christ.
«Je continuerai à prier pour vous» « Oui, je rends grâce pour les come trovare donne su internet fruits que portent vos communautés par le témoignage rendu au Seigneur comme par la générosité de votre charité agissante et persévérante, écrit encore le cardinal Vingt-Trois rebecca escort torino aux catholiques parisiens.
Toute diffusion de texte, de son ou dimage sur quelque support que ce soit est payante.La dramatisation est devenue un procédé pour accrocher la clientèle des réseaux d'information continue».À lire : Les défis qui attendent Mgr Michel Aupetit, le nouvel archevêque de Paris.Le cardinal André Vingt-Trois a pris samedi 16 décembre congé de sa charge darchevêque de Paris en appelant les chrétiens à ne pas céder à «la tentation de la fatalité» et de la peur, au moment où la société est plongée dans un «climat anxiogène».Dans un message adressé aux catholiques de Paris, le jour de la nomination de son successeur à larchevêché de la capitale, le cardinal André Vingt-Trois annonce quil reste administrateur du diocèse jusquà linstallation du nouvel archevêque, Mgr Michel Aupetit, le samedi 6 janvier.Mais cette règle de la démission est assez récente dans l'Église catholique puisqu'elle fut instituée lors du Concile Vatican II (1962-1965) par le pape Paul.Ce fut le cas pour le cardinal Lustiger, le prédécesseur de Mgr Vingt-Trois, que le pape Jean-Paul II prolongea jusqu'à l'âge de 78 ans.Selon les règles de l'Église, il doit donc remettre ce mardi sa démission au Pape.Il sinquiète également de la tournure.Avant et depuis des siècles, l'évêque restait à son poste à vie.«Laisser sattacher à ma personne ceux qui cherchent Dieu».Le cardinal Vingt-Trois, qui a atteint la limite dâge de 75 ans le 7 novembre, et a souffert en début dannée dun syndrome de Guillain-Barré qui la tenu éloigné plusieurs semaines de ses responsabilités, se dit «reconnaissant» vis-à-vis du pape qui a accepté sa renonciation : «non seulement.Selon le droit canonique, le droit en vigueur dans l'Église, il doit remettre ce jour-là, une lettre de démission au Pape.
Clémence Houdaille, et aussi, mgr Pontier : «Nous avons tellement peur du religieux que nous préférons lignorer que lenseigner».




«Dès lors, il n'est pas étonnant que nos concitoyens, sollicités sans cesse d'exprimer leurs peurs et leurs colères, vivent dans un climat anxiogène», a-t-il regretté, estimant que «notre société (.) risque de devenir une société du soupçon, de la peur et de la délation».Notre temps nous appelle à être véritablement missionnaires pour que la connaissance de Jésus-Christ réponde à lattente de nos contemporains et devienne pour eux une espérance ».Les droits de lensemble des contenus de ce site sont déposés à Cath-Info.Né en 1942, le prélat atteindra en novembre prochain les 75 ans.Centre catholique des médias Cath-Info.Le Pape peut l'accepter immédiatement.«Engagement à être des artisans de paix».Un seul y échappe, le Pape, parce qu'il est évêque de Rome à moins qu'il ne décide de démissionner à titre personnel comme le fit Benoît XVI en 2013.Une règle récente, tous les évêques du monde entier, simple évêque, archevêque, ou cardinaux, sans exception sont soumis à cette règle de la démission.Elle précise le nom de son successeur.Une note indiquant l'acception de la démission par le Pape est alors publiée par le Vatican, le jour même à 12 heures.

Aucun rituel particulier n'est prévu pour accompagner la démission de l'évêque.
Ou, s'il n'est pas encore choisi, le nom d'un «administrateur apostolique» qui assurera l'intérim.
Une messe «en action de grâce» pour la nomination de son successeur sera célébrée samedi 16 décembre à Notre-Dame de Paris.


[L_RANDNUM-10-999]