les trois baudets alger

Il entre à la radio par l'intermédiaire de amatoriale puttana Jean Nohain.
À grands cris d'ignorance, pourrait-on remarquer.
J'ai eu bien tort.Car tu prostituta bologna prenais le car (une invention traîtresse) Ce même car que, pris dun délire divin, Tu devais, un beau jour, pousser dans le ravin.Christian Vebel était le seul Pied-noir "d'origine" du trio.Nous avons fait tout cela, cest bougrement dommage.Qui vint tracer des routes et labourer la terre.J'en étais resté baba.Il décède en 2002.En mai, juin et début juillet 1944, ils se produisent en Egypte.On aime leurs chansons!
Je crois que c'est Larios ( encore lui ) qui nous a vendu en 1958, après le 13 mai, notre première télévision, noir et blanc bien sûr, pas de couleur en ces temps reculés, et en plus moro caso non chiuso fioroni lindau au pays des chameaux et des lions qui.
il est généralement oublié - au mieux, négligemment évoqué - que le terroir de l'appellation fut la rue Mogador à Alger, et les baudets de chair et d'os, trois chansonniers jusqu'alors inconnus : Pierre-Jean Vaillard, Christian Vebel et Georges Bernardet.




Faites-lui donc une place, je l'invite!".Et mon affreux grand-père (il faut quon leconfesse) Nétait pas seul de son espèce.Mais tu engraissais, mais de mauvaise graisse.Tu gâches et tu vis mieux quun fellagha égyptien.Panique, humiliation, fuite éperdue dans la travée sous les rires du public.Ah pardon Fellagha pour tous ces carnages.Le 15 décembre 1947.
Les représentations de" la Famille Hernandez " qui fit courir tout Alger puis tout Paris puis d'autres villes du Monde.
Il est mort le et est enterré au cimetière de Montmartre.




[L_RANDNUM-10-999]